Le métier de conductrices et conducteurs de train
La SNCF recrute des conductrices et conducteurs de train, appelés à exercer un métier à la fois exigeant et gratifiant, qui permet d'exercer des responsabilités.

Le métier de conductrices et conducteurs de train

Conductrices et conducteurs de train, des métiers à responsabilité

Chaque jour, des milliers de trains circulent en France sur plus de trente mille kilomètres de voies ferrées. Le·la conducteur·trice de train assure le transport de voyageur·euse·s ou de marchandises sur le réseau ferré. Il s'agit d'un métier à responsabilités, dont l'objectif principal est d'assurer la sécurité des circulations et des personnes. Pour Caroline Martinez, directrice de l'ENCTM (École Nationale des Compétences Traction pour les Managers) : « Nous avons besoin que nos candidat·e·s aient une connaissance la plus précise possible de nos métiers, qui sont des métiers très spécifiques avec un haut niveau d’exigence et des conditions d’exercice qui ne conviennent pas nécessairement à tout le monde. »

« Les métiers de la conduite sont certes exigeants, et […] ils impliquent un haut niveau de responsabilité et d’expertise. Mais que c’est justement cela qui les rend passionnants ! » Au-delà de la seule conduite des trains, il s'agit de :

  • procéder à une préparation courante et des tests de contrôle avant le départ,
  • surveiller les dispositifs de pilotage comme le tableau de bord,
  • réguler la vitesse du train,
  • surveiller la signalisation extérieure et les conditions météorologiques,
  • commander l'ouverture et la fermeture automatique des portes,
  • informer les passager·ère·s des prochains arrêts et des heures d’arrivée en gare terminus,
  • effectuer les premiers dépannages sur le train en cas d’incident technique mineur,
  • se charger des contrôles administratifs en tenant un carnet de bord

Un·e conducteur·trice travaille en cabine de conduite, avec des horaires de nuit et de week-end. Les longues heures passées seul en cabine, les horaires décalés et les manœuvres réclament un solide équilibre psychologique et une excellente santé.

Différents trains, différents métiers

Le·la conducteur·trice de ligne est capable d’emmener des voyageur·euse·s ou des marchandises en toute sécurité. Il·Elle peut être amené·e à parcourir plusieurs centaines de kilomètres sur des lignes différentes. À la prise de service, il·elle prend connaissance de sa journée et la prépare. Lors de ses missions, il·elle doit maîtriser et respecter les procédures qui concernent sa ligne et son train, grâce à une fiche train. De plus, il·elle doit savoir faire face à des événements qui perturbent la circulation normale du train.

Le·la conducteur·trice de manœuvre et de lignes locales doit être capable d’assurer l'acheminement des trains de voyageur·euse·s vides entre le dépôt et la gare, lors de leur remisage ou de leur préparation. Il·Elle doit aussi être capable d’emmener des marchandises, dans ce cas sur une zone géographique réduite.

Le·la conducteur·trice de tram-train doit pouvoir mêler conduite en milieu urbain et conduite sur réseau ferré, autrement dit un parcours ouvert aux piéton·ne·s, aux voitures et aux autres véhicules. Dans cette mission spécifique, le·la conducteur·trice de tram-train doit être capable d’assurer le transport des voyageur·euse·s en toute sécurité avec un maximum de confort. La relation envers le·la client·e est au cœur de ce métier.

Tout au long de sa journée de travail, le·la conducteur·trice travaille en collaboration avec d’autres acteur·trice·s de la chaîne de production, comme les agent·e·s d'escale ferroviaire ou les opérateur·trice·s de signalisation mécanique et électrique.

Le recrutement de la SNCF

La SNCF compte actuellement quatorze mille conductrices et conducteurs de train, qui travaillent sur l'ensemble du territoire. « La féminisation des métiers de la conduite est un enjeu fort pour la SNCF Aujourd’hui, seulement 2,1% des conducteur·trice·s en France sont des conductrices, et parmi les candidat·e·s qui postulent, trop peu sont des femmes. Nous mettons donc en œuvre une série d’actions pour attirer davantage de femmes. »

En pleine campagne de recrutement, l'entreprise ferroviaire française La SNCF a « prévu 1000 embauches sur ces métiers, dont la majorité sur le 1er semestre 2017. » Elle met en place de nombreux forums de recrutement, ainsi qu'un cours en ligne de type MOOC (Massive Online Open Course).

En savoir plus: